Le placement spécialisé

Aujourd’hui, grâce aux recherches menées depuis plus de cinquante ans dans les domaines médical, psychologique, psychanalytique et sociologique concernant le développement de l’enfant, on peut évaluer les risques qu’il y a à une séparation précoce de l’enfant et de ses parents.

Aussi, lorsqu’une mesure de séparation et une prise en charge en accueil familial sont envisagées, c’est pour apporter des réponses à des dysfonctionnements importants dans la relation parents/enfant qui met en danger l’intégrité psychique et physique de l’enfant.

Le CAFS se situe alors comme un moyen de prévention et de traitement des troubles graves provoqués par les parents eux même en grande difficulté.

Les enfants et adolescents que nous accueillons au CAFS ont déjà vécu des expériences de séparation d’avec leur famille, le plus générale0ment dans une collectivité (pouponnière, maison d’enfants). Cette première mesure de séparation était provisoire, ou s’est révélée contre indiquée en raison de troubles réactionnelles.

Notre rôle fondamental tente d’apporter des réponses à une souffrance psychique grave liée à une problématique familiale, en couplant le cadre de vie sécurisant, stable et structurant de la famille d’accueil, à la mise en œuvre de moyens éducatifs et thérapeutiques, garantissant à chaque enfant et adolescent une sécurité matérielle et affective leur permettant de se construire.

Devant ces situations, la prise en charge au CAFS se doit d’être multi partenariale et pluridisciplinaire sur différents plans : éducatif, pédagogique, thérapeutique.

Ceci s’effectue grâce à un travail de liaison important avec nos partenaires :

  • L’ASE
  • Le secteur sanitaire
  • Le secteur médico social
  • L’Education Nationale

Mais aussi…

  • Par la mise en place de processus d’accompagnement et de soins dans l’institution
  • Le suivi et l’élaboration de la clinique par les membres de l’équipe référent
  • La mise en place de médiations thérapeutiques
  • L’organisation et la mise en œuvre de thérapies adaptées

Le cadre de la prise en charge au CAFS doit pouvoir se déployer selon les particularités de chaque situation.

Les dispositifs sont pluridisciplinaires et s’organisent dans une dimension d’accueil autour de plusieurs pôles :

  • Educatif
  • Social
  • Scolaire
  • Thérapeutique.

L’articulation de la pluridisciplinarité a une fonction de coordination mais elle apporte davantage. Cela permet de suivre ce qui est dynamique dans la vie des enfants et des adultes et également de trouver d’autres réponses quand la situation se chronicise.