La mise en œuvre du Projet personnalisé

La prise en charge au SESSAD se construit au fur et à mesure de l’évolution de l’enfant dans le service, et associe plusieurs techniciens de l’équipe, en fonction des besoins et des rencontres.

Elle peut se dérouler dans les locaux du service ou en dehors, comme à l’école ou au domicile.

Les prises en charge individuelles

  • Les entretiens psychothérapeutiques :

Ces entretiens sont réalisés par des psychologues cliniciens du service.

L’énonciation, les tentatives de clarification des diverses difficultés et symptômes, participent à l’objectif thérapeutique.

  • Les rencontres éducatives

Pour chaque famille, chaque enfant, rencontrés se dessine une proposition de travail à faire ensemble.

Ces rencontres peuvent aussi être sous forme d’accompagnement  entre l’école – le SESSAD – le domicile. Bien que le soutien éducatif se construise différemment avec chaque enfant, il repose sur des bases communes à tous les projets :

- Travail avec un support éducatif, afin de renforcer ses compétences nécessaires à une socialisation, à des apprentissages pédagogiques, et pour médiatiser les rencontres.

- Apprentissage des règles sociales, de la gestion de la frustration face à l’autorité et aux limites.

- Travail d’ouverture culturelle et sociale, afin d’enrichir l’enfant de nouvelles rencontres,  de  le sortir de sa sphère familiale, de lui donner envie de découvrir …

  • Les interventions rééducatives : orthophonie, psychomotricité

Les séances individuelles de rééducations peuvent être proposées aux enfants sur indication et après bilan.

  • Les interventions pédagogiques

L’enseignant spécialisé du SESSAD se préoccupe de la situation scolaire de l’enfant. Personnel de l’Education Nationale, il est un trait d’union entre l’établissement scolaire, le service de soins et la famille. Il participe au soutien à la scolarité qui s’exerce dans tous les lieux de vie de l’enfant.

La prise en charge en groupe

L’accueil des enfants en groupe est une des modalités de la prise en charge.

Centrés autour de différents supports (ateliers contes, atelier de travaux manuels, sorties culturelles ou de divertissement), ces groupes se constituent autour de deux ou trois professionnels du service qui définissent, en équipe, l’orientation technique de leur atelier, son médiateur, son cadre horaire et sa fréquence.

L’indication vers ces groupes se fait en réunion d’équipe. Il est également possible, pour certains d’entre eux, que l’inscription des enfants soit laissée à leur propre initiative.


Le travail effectué avec les enfants dans ces groupes est évalué et analysé dans des réunions de supervision de post groupe avec un psychologue ou avec le médecin psychiatre.

Le travail avec les familles

  • Les entretiens familiaux

Ces entretiens sont confiés au psychologue clinicien et si besoin au médecin psychiatre.

Ce dispositif des entretiens permet de prendre en compte les scènes cliniques et d’en interroger leur signification, de construire un projet évolutif en fonction du trajet de l’enfant et de la progression de notre compréhension de ses symptômes et de ses  conduites.

  • Les interventions éducatives avec la famille

Au fil de la prise en charge, la relation avec les familles se construit autour de rencontres qui peuvent être régulières ou non en fonction du projet établi et de l’évolution de l’enfant.

L’orientation et la sortie

La sortie du service est effectuée avec l’accord de l’enfant ou adolescent et sa famille.

Si l’enfant nécessite une continuation des soins dans une structure mieux adaptée à ses besoins, un projet de réorientation est construit avec lui et sa famille.

Dans tous les cas la demande est transmise à la MDPH de Paris et la sortie effective se fait sur notification de celle-ci.